LONGERONS, NERVURES ET REVETEMENT

La fabrication des ailes a débuté en mai 2019 ! Quelques heures après l’ouverture des caisses nous étions déjà au travail. Les connaissances acquises lors de la construction des empennages facilitent grandement la compréhension et permettent d’être très rapidement dans le vif du sujet.

La construction commence par les longerons principaux, pour des raisons de sécurité ils sont livrés déjà assemblé et anodisé (traitement contre la corrosion) d’où leur couleur jaune. Il ne reste plus qu’à rajouter une petite extension aux extrémités, fraiser et installer les attaches pour les réservoirs et autre trappe de visite et installer les renvois d’ailerons et les attaches d’anneaux d’arrimage. Tout cela prend quand même du temps… Le fraisage des longerons met les nerfs à rude épreuve, beaucoup de matériel est enlevé et la moindre erreur signifie probablement la commande d’un nouveau longeron avec les délais et les coûts que cela implique. Heureusement tout se passe bien !

Les 30 nervures sont préparées, certaines modifiées ou renforcées. 6 d’entre elles reçoivent les supports pour les volets de courbure dont les trous d’articulation sont percés puis alésés pour une plus grande précision.

 

  

Le longeron arrière est renforcé par des doubleurs en aluminium qui demandent pas mal de travail de limage avant de pouvoir être utilisés. Un service bulletin a récemment été publié, est doit être incorporé pour renforcer les charnières d’ailerons qui y sont fixées. Un service bulletin (SB) est une notice du fabricant recommandant une inspection, une réparation ou une modification d’un élément lors, ou après la construction de l’avion. Bonne nouvelle ! Le constructeur n’est pas “livré à lui-même” mais peut compter sur ces améliorations recommandés par Van’s Aircraft, comme cela se pratique pour un Boeing ou tout autre avion commercial.

 

 

Le revêtement d’extrados est en feuilles d’aluminium de 0,8 mm fixé aux longerons et aux nervures par plusieurs centaine de rivets. La pose est effectué en équipe, Une personne au pistolet et l’autre tenant le bloc de butée. Vasita m’a aidé pour cette tâche avec une facilité déconcertante et après quelques jours de travail les 5 m2 de revêtement sont fixés ! La prochaine étape peut commencer avec la fabrication des bords d’attaques qui feront office de réservoir. 2 réservoirs auxiliaires viendront s’ajouter à l’extérieur des 2 principaux afin de doubler l’autonomie et pouvoir entreprendre de longs vols sans escales…

Les ailes commencent à prendre forme, il reste encore beaucoup de travail, mais à une année du début de la construction nous sommes plus que satisfait par les progrès !